Bio

DC Shoes Europe X Bizmut

Bizmut aka Christophe Cabannes is an illustrator, artist, painter, and graphic designer who lives in Biarritz, South West France.
With over 20 years of skateboarding and snowboarding under his belt he combines his two passions in one. Acrylic’s his weapon of choice but he also uses water paints or spray paints to express his personal blend of figurative and lowbrow art, inspired by nature, early civilizations and board-culture.

HAND MADE

(texte de Jessica SEGAN / DEDICATE magazine)

Rencontre artistique parée de couleurs qui fleure bon l’artisanal et où le mouvement de pinceau a encore sa raison d’être. Christophe CABANNES aka BIZMUT est de ces artsites qui non seulement puisent leur inspiration de Dame Nature mais l’honorent et la défendent.

Evocation d’une pratique ancestrale où l’homme crée toute chose à partir de ses mains. “Au sein d’une société moderne où technologie, électronique et nanotechnologie ouvrent de nouveaux horizons, le travail manuel reste la pierre angulaire de toute création humaine”. Découverte tardive de son éminence blanche qui sonne comme une révélation ou lorsque le charme glacial d’un paysage hivernal attise le feu sacré. Christophe façonne ces monts de textures et couleurs, escalade artistique où l’oeuvre témoigne de son modèle. Son sens haptique s’épanouit au cours d’études en Histoire de l’Art. Empreintes laissées comme pour signifier qu’à travers la matière, il faille se hisser sur les hauteurs du spirituel. “Le calme des sommets invite à l’autarcie et force le respect. Il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un grand nombre de snowboarders et skieurs soient attentifs aux règles écologiques indispensables à la sauvegarde de notre environement. C’est pour ma part le combat que j’essaye de mener à travers mon art. La montagne a totalement annexé mon acte créateur. Cet attachement est tel aujourd’hui, qu’il me semble avoir élévé la nature et l’environnement au rang de “religion”. Peindre des toiles est un moyen de transmettre les messages qui me paraissent importants, responsabiliser l’individu face à une destruction progressive de notre planète”.
Formes épurées et langage des mains, le style de Bizmut s’inscrit dans la mouvance de la figuration libre, influencée par l’univers de la bande dessinée. Co-fondateur du collectif Denjo, il s’affiche à même le manteau blanc lors d’évènements tels que la Poney Session ou le Mondial des 2Alpes. Ce n’est pas sans nous rappeler le projet avant-gardiste qu’il a réalisé en collaboration avec l’architecte Francis Marchionini et révélé lors de l’expo “Jump”; intégrer au relief des édifices à vivre et à rider. Une vision ludique et esthétique du chalet de demain, la “snowhouse” se pare de naturel et la nature reprend ses droits. Et ne serait-il pas grand temps? A l’heure des tempêtes et des cyclones à répétitions, les “Gardiens Nature” de Bizmut ont un regain de réalisme. Guérilleros de la bonne cause à la gestuelle provocatrice et au regard perçant, ces personnages interpellent l’homme sur la nécessité de se diriger vers un développement durable. L’expo “Nature Strikes back” dévoile des créations au centre desquelles s’exhibe l’effroyable éventualité de catastrophes comme un avant-goût du futur hostile que l’homme se réserve s’il ne réagit pas.
Art prémonitoire ou message d’alerte scandé par un artiste visionnaire et résolument engagé? “En mano de Dios” diront certains, pour Bizmut “l’avanir est entre nos mains.”